USER LOGIN

Ringards of Egypt

Steeve Raoult's picture

1.02

Avec son visuel à peine digne des Asylum, ses acteurs médiocres (Butler et Coster-Waldau au casting, c'est se tirer une balle dans le pied), une histoire décousue multipliant les ellipses et des combats loupés... Si on se demandait si Proyas avait encore quelque chose à offrir après les très moyens I Robot et Prédictions, voilà un élément de réponse.