Ensorcellant

Lionel Jacquet's picture

5.04

Les films s'appuyant avant tout sur les d√©cors et sur la photographie pour les mettre en avant sont rares de nos jours. Celui-ci y parvient presque magistralement. C'est des d√©cors et de la mani√®re de filmer la for√™t que na√ģt petit √† petit le malaise et la peur, pour se terminer par quinze derni√®re minutes de terreur mentale.
Du vrai cinéma horrifique.

Bravo pour la critique du sieur Raoult.