RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 4
(4 votes)
Le lycée de Tromaville est construit juste à coté d'une centrale nucléaire dont la sécurité est plus que douteuse. Depuis quelques temps les têtes de classe déjantent et sèment terreur et anarchie dans le lycée. Tandis que ce gang, qui s'appelle lui-même "les crétins", sévit dans l'établissement, d'autres élèves se mettent à fondre sur place après avoir bu l'eau du robinet. Décidément quelque chose ne va pas. Et ce quelque chose va prendre plus d'ampleur lorsqu'un couple de jeunes lycéens disjoncte après avoir fumé l'herbe atomique (elle pousse dans des rejets radioactifs), fournie par les élèves dissidents...



Wooooooo-ah, ça c'est Troma ! De l'humour décapant, bête et méchant, 100 % gratuit mais tellement bon.

Celui-là nous montre une bande d'élèves qui, à trop fumer de l'herbe radioactive, ont totalement déjanté. Les effets diffèrent suivant les personnes, et le petit groupe de " punks " qui terrorise le lycée est tout simplement génial. Tous sont complètement à côté de la plaque, arborent des looks décalés au possible et agissent en anarchistes déclarés.
Class of... rassemble toutes les marques de fabrique Troma (enfin presque, ici la nudité est moins présente que dans la majorité des production de la firme) : l'anarchie, l'écologie et l'humour potache.
Même si cette bobine est largement moins gore que la majorité des Troma (à commencer par "Citizen Toxie - the toxic avenger 4") quelques scènes versent dans un gore timide mais joyeux.



Avec des protagonistes exotiques au possible côtoyant des jeunes Américains stéréotypés, Troma, comme à son habitude, rend une critique acerbe de la société américaine. Acerbe, pas fine. "Atomic Collège" rentre littéralement dans le lard et se moque ouvertement de la société et des valeurs américaines en les caricaturant à outrance... Un régal !



En filigranes certains pourront même voir une évocation du malaise des grossesses adolescentes et du VIH... Peut-être aussi des méfaits de la drogue, voire même du passage de l'adolescence à l'âge adulte. Qui sait ? Ce n'est pas là le message (volontaire) du métrage. Troma c'est avant tout du divertissement, une ode à la joie de vivre et un bon glaire à la face du monde.



Pour certains insupportables, pour d'autres cultes, les films de la Troma ne sauraient laisser indifférent.
Vous aimez le gore? L'irrévérencieux ? L'amusement ? Et avant tout l'humour trash ? Alors celui là est pour vous ! Culte.
Toutefois "Atomic Collège" reste bien loin de certaines autres productions Troma qui atteignent des sommets jusque-là jamais explorés.

Attention "Atomic Collège" a donné lieu à deux suites plus axées sur le Topless et l'humour crétin.






Du même réalisateur :