RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 6
(3 votes)
Azuma est un flic individualiste et taciturne qui n'hésite pas à utiliser la violence pour faire respecter la loi. Il décide de faire justice lui-même quand il découvre qu'un gang de yakuzas est responsable de la mort de son meilleur ami et du viol de sa jeune soeur.



"Violent cop" est le premier film de Kitano.

A l'origine Kenji Fukusaku devait le réaliser mais à l'époque (puisque avec "Battle royale" ce fut le cas contraire), le réalisateur ne se sentait pas prêt à commander l'acteur.
Kitano est avant tout un acteur et un comique, et c'est par hasard qu'il devient réalisateur de ce film.

A la base, le script de Nozawa ressemblait à celui d'un triller classique mais Kitano le réécrivit pour accentuer le nihilisme et la violence du personnage principal qu'il incarne : Azuma. Il est évident qu'à la vue du personnage, on pense à l'inspecteur Harry, mais en pire.




Même s'il s'agit de son premier film, on reconnaît tout de suite le style de Takeshi Kitano : des longs plans sans dialogues, des plans fixes assez fréquents, une utilisation formidable de la musique, des acteurs figés lors des scènes de dialogue et une violence brutale.

D'ailleurs "Violent Cop" est avant tout un film dur et violent, qui aligne les séquences chocs imprévisibles, comme toujours avec Takeshi Kitano. Néanmoins il ne s'agit jamais d'une violence gratuite mais d'une violence réaliste. Un réalisme qui présente une violence encore plus brutale et efficace.

Il y aussi l'humour noir toujours en second plan souvent mis en scène par les dialogues d'Azuma.
L'obsession pour la mer du réalisateur est également visible à travers ce très beau plan lors du coucher de soleil avec Azuma et sa soeur.




L'importance de la musique dans un Kitano en est encore à ses prémices puisque, ne l'oublions pas, à partir de 1991, Kitano rencontrera le génie Joe Hisaishi qui composera la musique de "A scene at the sea" jusqu'à enchaîner la composition des BO de tous les autres films de Kitano, jusqu'à "Zatoichi".
Malgré tout (pas encore Hisaishi), la course poursuite dans la rue bercée par ce morceau planant de saxophone est tout simplement formidable, et en rajoute indéniablement sur la qualité de cette séquence.

Du point de vue des acteurs, comme d'habitude, ils sont vraiment géniaux, tout comme Kitano égal à lui même, n'arborant pratiquement aucune expression avec son regard figé et froid, mais qui malgré tout arrive à faire passer de l'émotion, et c'est là toute la force de son interprétation, qu'il lègue aux autres acteurs par sa mise en scène.
On reconnaîtra Makoto Ashikawa (le collègue d'Azuma dans le film), un acteur que Kitano engagera de nouveau pour "Jugatsu", "Getting any", "Kids return" et "Hana-bi".




Evidemment , on sent très bien que Takeshi Kitano a remanié le script vu la tournure de la fin, qui s'avère très pessimiste sur les relations entres yakuzas et policiers.

Bref "Violent cop" est un film noir, dur, pessimiste, réaliste et violent, à l'image de son réalisateur.
Un film à ne pas louper.



6/6 - Anonymous





Du même réalisateur :

SONATINE
ANIKI, MON FRERE