RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION

Pour fêter la sortie de la très fun comédie horrifique "Zombeavers" dans nos contrées, le 17 février prochain, je me suis entretenu avec l'actrice principale du film : Cortney Palm à propos de son rôle dans le film ainsi que des conditions du tournage amusantes mais difficiles. Retour aussi sur ses précédents films : "Sushi Girl" et "Silent Night".

Le premier film dans lequel je t’ai vu est “Sushi Girl”, comment as-tu eu ce rôle ?

Je n’avais pas d’agent ou de manager à l’époque et je naviguais sur « La Casting », un site de casting pour acteurs, et j’ai soumis ma candidature pour le rôle. L’étape suivante a été de me rendre à une audition. J’étais tellement en colère contre moi-même après l’audition, pensant que j’avais tout gâché, que j’ai mangé une grande quantité de frites, pour compenser le stress, sur le trajet du retour. Ensuite, j’ai entendu que j’étais rappelé pour un second rendez-vous et j’étais tellement excitée, je pensais vraiment avoir échoué. Mon troisième rappel était pour voir si je pouvais me mettre nue, alors avec le réalisateur et les producteurs dans la pièce, je leur ai montré que je pouvais le faire.

Tu devais être excitée de jouer dans un film avec des legendes telles que Tony Todd, Mark Hamill et Michael Biehn ?

Au départ, c’était un petit film et le seul vrai nom attaché au projet était celui de Tony (Todd), puis j’ai entendu que de nouveaux castings auraient lieu après que nous ayons eu une terrible répétition et que deux acteurs aient été virés. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer Mark Hamill ou Noah Hathaway avant que nous ne soyons sur le plateau de tournage ! Mais j’étais très fier d’avoir travaillé avec chacun d’eux. Sony Chiba est incroyable, c’est un acteur expérimenté. C’était un honneur. J’ai meme eu le plaisir de travailler à nouveau avec Jimmy Duval et Andy Mackenzie.

Quels souvenirs gardes-tu du tournage de “Sushi Girl” ?

Mon souvenir préféré est quand j’ai retiré ma robe pour la scène d’ouverture et que j'avais une longue chaussette en nylon de plus d’un mètre collé au niveau de mon estomac pour faire rire tout le monde. Vous pouvez voir les images sur le bêtisier du DVD.

Tu as fait beaucoup de theatre classique avant de faire du cinema. Pourquoi as-tu décidé de jouer dans des films d’horreur ? Aimes-tu ce genre en tant que spectatrice ?

J’adore regarder des films d’horreur. Je suis effectivement, en quelque sorte, tombée dans ce genre dans le monde du cinéma. Mais je suis capable de beaucoup plus, pas seulement dans l’horreur.

Dans le très bon slasher “Silent Night”, tu as une scène très physique, stressante, fun et gore. Comment te sentais-tu après avoir été étouffée, éjectée d’une fenêtre, t’être fait couper une jambe pour finir dans un broyeur ?! As-tu réalisé les cascades toi-même ?

J’ai fait toutes les cascades dans « Silent Night ». C’était très amusant et je me sentais en sécurité car le père Noël tueur était aussi le coordinateur des cascades. L’équipe des effets spéciaux a mis une grande quantité de sang sur mon corps dans le broyeur à bois et quand Steven C. Miller a crié « Action », je ne pouvais pas bouger. Ma poitrine était collée sur le métal à cause du sang ! J’ai du me verser de l’eau dessus pour réussir à bouger. J’adore interpréter des rôles physiques, tourner des scènes d'actions. C’est le type de rôle que j’ai envie de jouer comme Kate Beckinsale dans « Underworld » et Angelina Jolie dans « Tomb Raider ». J’aime utiliser mon corps, faire des cascades et être très physique.

Tu es une des actrices principales de “Zombeavers” qui sort actuellement en France. Peux-tu décrire ton personnage ?

Zoé est une fille à l’esprit libre qui fait vraiment attention à son amie, Mary. Elle aime passer du bon temps et ne pas récupérer la merde des autres. Je suis proche de Zoé mais elle est capable de se lâcher plus que moi et c’est très amusant.

Votre personnage n’est pas l’amie parfaite pour les autres filles. Etais-ce amusant de jouer un personnage comme celui-ci?

Je pense que Zoé fait vraiment attention à Mary mais ne veut jamais le montrer à cause de son côté sauvage. Mary arrive à l’apprivoiser un peu mais Zoé marche sur les autres filles et elle aime ça. Mais enfoui profondément, elle a une grande amitié pour Mary et c’est la raison qui rend la perte de ses amies si difficile.

L’histoire du film est complètement folle. Qu’avez-vous aimé dans le scénario pour accepter le rôle ?

Honnêtement, j’ai tellement aimé Zoé que je voulais jouer ce personnage. J’ai trouvé que le scénario était hilarant, bien écrit et je pouvais imaginer comment l’histoire allait être tourné lorsque j’ai lu le scénario. Je ne pouvais pas refuser.

En France, le concept original fait que “Zombeavers” est comparé, par des gens qui n’ont pas vu le film, avec des series Z comme “Sharknado” mais le film est meilleur que ça. Qu’aurais-tu envie de dire aux personnes qui ont ce genre d’opinions à propos de « Zombeavers » ?

“Zombeavers” est un film que vous ne pouvez pas prendre trop au sérieux. Enormément de personnes ont travaillé sur ce film et ils ont travaillé très dur. Ce que les gens ne voient pas est que les personnes qui s’occupaient des marionnettes se gelaient les fesses dans l’eau froide pour manipuler les marionnettes de castors zombies. Les gens ne savent pas à quel point l’eau était froide pour nous, les acteurs qui devaient nager dedans. Ils ne savent pas la diificulté que c'est quand vous tournez depuis 6 heures dans la nuit, le froid, à moitié nue, couverte de sang. L’équipe en charge des effets spéciaux qui ont fait ensemble toutes les prothèses, l’équipe technique, le département maquillage, c’était un travail très dur pour tous avec à peine quelques effets spéciaux numériques. Le public devrait, au minimum, s’assoir, se taire et juste rigoler. Nous avons passé un bon moment à tourner le film, j’ai aimé tous les gens impliqués, nous avons travaillé dur que cela se voit ou non. C’est un très bon divertissement fait pour s’assoir devant et rigoler. Au minimum, respectez ça. Hollywood ne nous a pas seulement « jeter de l’argent », nous avons eu à travailler pour que le film se fasse.

“Zombeavers” est fun, gore, sexy et a de bons dialogues ainsi que plusieurs trouvailles et idées. Quelle était la scène la plus agréable à tourner, pour toi ?

J’ai aimé tourner toutes les scènes. Mais du fait que j’aime pleurer, ma scène favorite est lorsque je crie après Sam car il a tué mon chien. Tous les autres membres du casting avaient une blague qui a duré à propos de cette scène car sur quelques prises mon accent était trop prononcé, alors ils rigolaient et disaient « Mah Dawg » (ndlr : « Mon chien ») avec un fort accent du sud. Nous avons eu de bons moments à se moquer un peu du jeu de tout le monde.

Quels sont tes prochains projets ? J’espère plusieurs autres films d’horreur pour te retrouver à nouveau sur ce blog !

Je travaille actuellement sur un projet intitulé « Bond : Kizuna » dans lequel je joue un détective qui devient un assassin ! J’ai aussi tourné dans un film qui sortira cette année et qui s’appelle « Hellevator Man » qui est un segment d’une anthologie horrifique réalisé par Vincent Guastini, la personne qui a fait les effets spéciaux sur Sushi Girl et produit par Jennifer Blanc-Beihn et Michael Biehn avec Jimmy Duval et Andy Mackenzie. C’est comme une petite réunion « Sushi Girl » !

Merci beaucoup, Cortney !

Merci ! Merci pour votre temps !

INTERVIEW REALISE PAR SYLVAIN



Sylvain Gib Sun, 02/08/2015 (All day)