RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Genre
FPS

Systeme
PS4

Developpeur
Bethesda Softworks

Annee
2015

Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


B.J Blazkowickz doit se rendre au château de Wolfenstein et réussir à s'emparer d'un dossier de la plus haute importance, mentionnant l'emplacement d'une usine de robots contrôlée par le général Strasse. Le dossier est détenu par Helga Von Schabbs, qui dirige la section paranormale des SS. Elle est secondée par Rudi Jäger, un nazi particulièrement agressif, qui n'hésite pas à donner en pâture les prisonnier à sa chienne Greta. Cette mission ne sera pas de tout repos pour Blazkowickz...


L'AVIS :

Après "WOLFENSTEIN : THE NEW ORDER" sorti en 2014 et qui avait remis au goût du jour la célèbre saga vidéo-ludique, l'équipe de Bethesda nous offre un stand alone se déroulant avant les événements du jeu précité et nous replonge dans les entrailles du plus célèbre château nazi !

Avec WOLFENSTEIN : THE OLD BLOOD", on ne change pas une recette gagnante. Le titre est un FPS solide, à l'ancienne, qui procure bien du plaisir et de la jubilation, et ce, à un prix des plus abordables. On retrouve ici tout ce qui faisait le charme de "New Order", avec néanmoins un petit bémol. L'histoire est beaucoup moins travaillée, Blazkowickz se montre moins bavard et surtout moins philosophe (les réflexions philosophiques du héros dans "New Order" étaient juste excellentes !) et la durée du jeu est relativement courte, du moins en mode facile. Oui parce que bon, en mode Difficile ou Uber, faut pas me la faire et me dire que le jeu se termine en 6h. Certains passages sont franchement durs et ça m'étonnerait qu'on les passe en une seule fois. Pour ma part, j'ai mis une bonne quinzaine d'heure à terminer le jeu et si vous chercher en plus tous les objets à trouver (lettres, or...) et que vous faites les neufs "cauchemars" (qui vous replongent dans les niveaux du Wolfenstein original), la duré du jeu est largement revue à la hausse.



Composée de deux parties, le jeu nous propose des niveaux diversifiés, dans lesquels vous pourrez jouer de l'infiltration (notamment le premier niveau) ou y aller à l'ancienne si vous préférez l'approche "bourrin". Le gameplay ne varie pas dans ce jeu par rapport au précédent et vous allez vous retrouvez armé d'un équipement destructeur qui ne devrait pas tarder à faire fuir tous les nazis ! Fusil à pompe, fusil d'assaut, pistolet, carabine avec lunette de sniper, pistolet à balles explosives, grenades et j'en passe, vous avez à votre disposition un véritable arsenal de guerre pour dézinguer du vilain nazi ! Petite nouveauté, vous avez avec vous un tuyau de fer que vous pouvez utiliser tel quel ou séparer en deux. Pratique pour accrocher une trappe situé en hauteur ou pour grimper le long d'un mur, les deux parties du tuyau servant de piolet par exemple. Le gore est bien évidemment au rendez-vous et certaines exécutions sont bien sanglantes !

Les premiers chapitres se déroulent dans l'enceinte gigantesque du château de Wolfenstein et le soin apporté au décor et aux textures fait plaisir à voir. Wolfenstein : the Old Blood est joli à regarder et plaisant à jouer, le côté fun old school ayant été conservé. Vous allez mitrailler sec et le rythme est assez soutenu, on n'a pas le temps de s'ennuyer, ça c'est sûr.



La seconde partie de l'histoire, celle dans laquelle on pourchasse Helga, va se révéler encore plus jubilatoire puisqu'on nage en plein dans le paranormal et le fantastique ! Déjà qu'on avait pas mal de boulot à exterminer les nazis, on nous en rajoute encore mais cette fois il s'agit de nazis zombies ! Le mort-vivant ayant le vent en poupe ces dernières années, Bethesda a craqué et nous balance donc du zombie en pagaille, ce qui, je dois dire, n'est pas pour me déplaire. Le titre gagne encore en intensité, en rythme et en plaisir immédiat, surtout quand les zombies s'attaquent aux nazis, ce qui nous permet de souffler un peu ! Le final nous plongera même dans une ambiance très "Lovecraftienne", je ne vous en dis pas plus !

Malgré une histoire intéressante mais moins développée que dans "New Order", ce nouveau Wolfenstein s'avère un FPS de qualité et devrait largement satisfaire les fans de Blazkowickz. Ne reculant devant aucune excentricité, "Wolfenstein : the Old Blood" nous en offre pour notre argent, procure des sensations, nous ravit les yeux et son côté "film de série B" est un réel atout ! Vu le prix, il serait dommage de passer à côté !





4/6 - Stéphane Erbisti