RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION
JEUX (VIDEOS, DE SOCIETE...)


Genre
jeu de rôle

Systeme
XBOX 360

Developpeur
Obsidian Entertainment

Annee
2014

Votre note: -
Moyenne: 5
(1 vote)


De la légendaire cour de récréation des CM1, un jeune héros s'éveillera. Son destin ? Devenir le sauveur de South Park.

AVIS :



South Park : le Bâton de la Vérité est un jeu se déroulant, comme son nom l'indique, dans l'univers de la série créée par Matt Stone et Trey Parker. D'ailleurs, autant le dire tout de suite : si vous n'êtes pas un féru des gamins de la petite ville du Colorado, passez votre chemin. Le jeu est une adaptation très fidèle de la série, qu'il faudra presque connaître par coeur si l'on veut saisir toutes les références, et en reprend absolument toutes les caractéristiques. Si vous êtes allergiques aux grossièretés, si vous estimez qu'un enfant ne devrait pas se promener avec une arme ou un sex toy à la main, vous risquez d'abandonner le jeu dès les 5 premières minutes. Les autres seront en revanche en terrain connu.


Le jeu est donc un jeu de rôle, reprenant, pour souvent mieux les détourner, tous les codes du genre. On commencera donc par la création de son personnage, avec nombre de détails grotesques (libre à vous de coller une couillo-mentonite à votre avatar) puis sa classe : Guerrier, Voleur, Mage... ou Juif ! On retrouve ainsi l'esprit provocateur typique de la série, jusque dans les caractéristiques du personnage, avec sa kippa magique, son lance-pierre de David ou sa Serpe Hébraïque qui lui permettra de s'attaquer directement au prépuce de ses adversaire.




Nous serons ainsi amenés à côtoyer ou affronter avec force pets et insultes nombre de personnages phares de South Park (les extraterrestres adeptes de la sonde anale, des roux, des zombies nazis...), dans des lieux variés (l'école, les égouts... le colon de M. Esclave !), dans un jeu de rôle parodiant des oeuvres aussi variées que Le Seigneur des anneaux, Skyrim (le détournement du fameux "Fus-Roh-Dah" est extrêmement savoureux) ou encore Matrix. Cela donne des situations souvent drôles, autant dans le graveleux que dans des blagues plus subtiles, et renforce l'énergie d'un jeu où l'on aura toujours quelque chose à faire, que ce soit de l'exploration, des quêtes secondaires souvent très cyniques (massacrer les SDF afin de prouver que South Park est une ville accueillante), ou des combats très rythmés.



Seuls petits bémols finalement : l'habitué du genre n'y trouvera aucun challenge , les combats étant souvent très aisés malgré un aspect tactique qui est parfois poussé ; certaines séquences sont vaguement répétitives, notamment lorsque les ennemis sont vulnérables à la même attaque ; et la censure, qui nous a privé de plusieurs minutes de jeu même si les écrans "d'excuse" sont peut-être plus drôles que les séquences elles-mêmes. Rien de bien grave cependant, et l'on traversera le jeu avec un immense sourire, souvent ponctué de francs éclats de rire !

5/6 - Steeve Raoult