RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION
JEUX (VIDEOS, DE SOCIETE...)


Auteur
Slick Jones

Editeur
Lubric-à-brac productions

Date de sortie
2017

Nombre de pages
100

Langue
français

Couleur
Non



Votre note: -
Moyenne: 4
(1 vote)


Lorsqu’on est détective privé, comme Pedro Cabrera, on ne choisit pas toujours ses clients. Le célèbre torero Icaro Cisneros le convoque à son domicile, au 24, Avenue del Sucio Coño, car il est inquiet pour sa fiancée, Doña Angélica, à qui il arrive de fâcheux et étranges accidents. Vengeance des ex-fiancées du toréador ? Le mystère reste entier et Pedro Cabrera va avoir bien du mal à résoudre cette affaire...

L'AVIS

Après Tripes et Boyaux dans le Métro, voici le second roman de la collection "Pulpe" de l'éditeur Lubric-à-Brac Productions. Ce que j'aime dans ce genre de collection dédiée à la littérature de mauvais goût, c'est son éclectisme, sa diversité. Si le premier roman était un survival bien gore à base de créatures cannibales, ce second roman, que l'on doit à l'auteur Slick Jones, est quant à lui un un pur polar mêlant enquête et érotisme de bien divertissante manière.

Pedro Cabrera très à l’aise dans l’arène d’Upékuté met en scène le détective privé Pedro Cabrera, qui peut être vu comme l'anti-thèse totale de Columbo ou de Derrick. Il aurait plus à voir avec Harvey Keitel dans le "Bad Lieutenant" de Ferrara, l'aspect drogue en moins. Ayant choisi ce métier parce qu'il n'avait pas envie de trop se fatiguer au travail, mais aussi parce qu'il pense posséder un don, celui de trouver des indices à ses enquêtes en piquant un bon roupillon, Pedro Cabrera ne se refuse jamais une bonne pipe prodiguée avec ferveur par sa secrétaire Virginia avant d'aller au turbin.

Une bonne aubaine d'ailleurs que ce célèbre toréro fasse appel à lui, vu que les finances ne sont pas au beau fixe. Sa mission : trouver qui peut bien en vouloir à la fiancée du toréro. Ayant pour simple piste le nom et l'adresse des trois ex-fiancées de ce dernier, notre détective de choc va pouvoir commencer son enquête. Un bon verre de tomate et une bonne sieste plus tard, c'est parti pour suivre les investigations de notre héros.

Bien rythmé, Pedro Cabrera très à l’aise dans l’arène d’Upékuté joue avec tous les codes du polar (plusieurs suspects potentiels, femmes fatales bien pourvues par Dame Nature, gros durs venant chahuter de manière violente le détective...) et on ne s'ennuie pas une seconde à suivre ses investigations, tentant nous aussi de démêler les rouages de l'intrigue policière. Le tout dans une ambiance très érotique, notre brave Pedro ne refusant jamais une bonne partie de jambes en l'air, qui sont décrites ici avec moult détails et aussi beaucoup d'humour.

Réservé à un public averti en raison de scènes de sexe explicite, Pedro Cabrera très à l’aise dans l’arène d’Upékuté est en tout cas un roman distrayant et personnellement, j’aimerai beaucoup retrouver ce détective peu commun dans de nouvelles aventures !

http://lubric-a-brac.ch/pedro-cabrera-tres-a-laise-dans-larene-dupekute/

4/6 - Stéphane Erbisti