RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Réalisation
Sergio G. Sánchez

Scénariste
Sergio G. Sánchez

Date de sortie
2017

Genre
Thriller

Tagline


Cast
George MacKay
Anya Taylor-Joy
Charlie Heaton
Mia Goth
Matthew Stagg...


Pays
Espagne

Production


Musique
Fernando Velazquez

Effets spéciaux



Votre note: -
Moyenne: 4
(10 votes)
Pour ne pas être séparés, Jack, 20 ans, et ses frères et sœurs plus jeunes, décident de cacher à tout le monde le décès de leur mère qui les élevait seule. Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ferme familiale isolée. Bientôt, d’étranges phénomènes indiqueraient qu’une présence malveillante hante leur unique refuge…



Scénariste en 2007 de l'excellent film de J.A. Bayona, "L'orphelinat", Sergio G. Sánchez décide de passer derrière la caméra en 2017 avec "Le secret des Marrowbone", parrainé par Bayona justement.
Le film sera notamment projeté lors de la cérémonie d’ouverture du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer en 2018 (notre rédacteur David Maurice vous avait d’ailleurs donné son rapide avis sur le film dans son compte-rendu détaillé du festival disponible sur notre site).



On le sait, le cinéma fantastique espagnol contemporain est assez remarquable dans son refus de jouer uniquement sur la violence visuelle, préférant privilégier l'ambiance, l'atmosphère et surtout l'histoire à proprement parler. C'est tout à fait ce que nous propose "Le secret des Marrowbone".

Dès sa superbe séquence d'introduction, le réalisateur nous plonge dans un univers énigmatique, fait de la demeure ancienne un décor de choix pour faire naître le suspense et nous dépeint avec justesse sa galerie de personnages. Les quatre acteurs qui composent la famille Marrowbone, à savoir George MacKay (Frank), Charlie Heaton (Billy), Mia Goth (Jane) et Matthew Stagg (Sam) sont épatants de justesse et livrent une composition saisissante qui tire le film vers le haut.
On sent une réelle cohésion entre les acteurs, ce qui permet d'apporter une vraie crédibilité à leur rôle respectif et, surtout, de nous faire ressentir l'amour profond qui unit ces trois frères et leur sœur.

Le réalisateur ménage les révélations sur cette famille unifiée, qui semble cacher un lourd et terrible secret. Durant une bonne heure, il joue avec les non-dits, les faux-semblants, instaure le doute dans notre esprit (le fameux "secret" du titre serait-il que les enfants cachent au monde environnant que leur mère est décédée, événement que le spectateur apprend assez tôt dans le film...) et parsème son histoire d'éléments troublants, qui flirtent avec le fantastique. Pourquoi les miroirs sont-ils systématiquement retirés ou recouverts d'un drap ? D'où viennent ces sons étranges qui semblent émaner des murs-mêmes de la demeure ? Quel est l'origine de cette tâche au plafond ? De qui les quatre protagonistes principaux ont-ils peur ? La maison serait-elle hantée par un esprit revanchard et que s'est-il passé dans cette dernière ? Autant d'interrogations qui nous titillent l'esprit et dont les réponses ne nous serons données que lors du final.



On sent que Sergio G. Sánchez connaît bien les classiques du film de trouille et de fantômes ("Les innocents", "La maison du Diable", "Les autres", "L’orphelinat"...) et il réinjecte ces influences dans "Le secret des Marrowbone" avec un certain talent, transformant une simple partie de dès en scène à suspense assez flippante par exemple, tout comme le sera la stressante séquence du petit Sam caché sous un drap et se regardant dans un miroir. Simple mais efficace.

La mise en scène est maîtrisée et pour un premier film en tant que réalisateur, c'est plus que prometteur. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et viennent même donner de l'épaisseur à l'intrigue. La mignonne Anya Taylor-Joy ("The witch", "Split") va devenir le témoin de ce "secret" qu'on aimerait bien connaître, nouant une relation avec l’aîné des Marrowbone, tandis que Kyle Soller joue un notaire amoureux éconduit qui va, lui aussi, tenter de découvrir ce qui se trame autour de cette famille.



Sans jamais recourir à la démonstration de force, "Le secret des Marrowbone" est au final un joli film mettant en avant des problèmes familiaux qui viennent phagocyter la vie et le bien-être des protagonistes, le tout dans une atmosphère gothico-fantastique à l'ancienne qui fonctionne bien la plupart du temps.
Le twist reste intéressant même si on sent encore une fois l'influence d'autres films, ce qui peut en atténuer l'impact. Souvent émouvant, parfois flippant, "Le secret des Marrowbone" est superbement interprété en tout cas et saura satisfaire les amateurs d'angoisse feutrée.

Disponible en DVD et BR chez Metropolitan Filmexport






Du même réalisateur :