RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION


Auteur
Yukito Kishiro

Editeur
Glénat

Date de sortie
1995

Nombre de pages
254

Langue
français

Couleur
Non



Votre note: -
Moyenne: 6
(1 vote)


Par un formidable effort de volonté, Gally a réussi à s'affranchir du lien qui l'attachait à Zalem. Libre pour la première fois de sa vie, elle affronte Desty Nova sans autre objectif que d'assouvir une vengeance personnelle. Mais, face à la mort, le savant fou joue sa dernière carte et tente d'échanger sa vie contre le secret de Zalem. "Tu possèdes le corps d'une machine animé par un cerveau humain. Moi, j'ai un corps humain animé par le cerveau d'une machine..." lui annonce-t-il. Lequel des deux est, à proprement parler, vivant ? C'est pour le savoir que Gally va se lancer corps et âme dans son dernier combat...

L'AVIS :

Voici donc le dernier tome de cette formidable saga cyberpunk débuté en 1990 par Yukito Kishiro. Le grand final, l'affrontement entre Gally et Desty Nova va-t-il se révéler à la hauteur de nos attentes ?

La réponse est un grand OUI tant ce tome 9 procure bien des émotions. Tant de révélations en un seul tome, c'est même peut-être trop ! Le passé de Gally, ses origines martiennes, l'origine et le terrible secret de Zalem, le but inavoué de Desty Nova et j'en passe, ce tome 9 est bourré d'informations foisonnantes et on reste scotché aux 254 pages de ce bouquet final haut en couleur.

L'affrontement entre Gally et Desty Nova sera pour notre cyborg préféré un véritable sacerdoce, tant Desty Nova va la malmener et lui faire subir de multiples sévices mentaux. Un affrontement dans lequel rêve et cauchemar se conjuguent à merveille, je vous laisse découvrir cela par vous-même.

Détail intéressant, le prénom ALITA fait son apparition dans ce tome 9 !

Admirablement dessiné, ce tome 9 est un petit bijou qu'il ne faut rater sous aucun prétexte.

A noter toutefois que la fin présente dans ce volume (très poétique) n'est pas celle souhaitée par Yukito Kishiro. Suite à une embrouille avec son éditeur, ainsi qu'à des soucis personnels, le créateur de Gunnm a du fournir un final à sa saga. Mais ce dernier ne lui convient pas et au début des années 2000, il décide "d'oublier", "d'effacer" cette fin et se lance dans la création de Gunnm Last Order, saga en 19 tomes qu'il faut donc débuter une fois qu'on a lu les trois quart du tome 9 de la saga originelle...

6/6 - Stéphane Erbisti