RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Cliquez pour noter..
Todd emmène sa compagne Cammie dans le cottage familial pour y passer du bon temps, loin du stress du boulot et du bruit de la ville. Il espère d’ailleurs la demander en mariage dans ce lieu paisible. Tout a été planifié dans la tête de Todd... Sauf que ce dernier n’avait pas prévu l’arrivée surprise de son demi-frère Salinger et de sa petite-amie Masha qui vont perturber ses plans. Après une dispute entre les deux hommes, Todd va tuer accidentellement Salinger d’un coup de hache. Impossible de foutre leur vie de couple en l’air estime Cammie qui va alors décider d’effacer toute trace de cet homicide involontaire...



L'AVIS:

Quand on voit sur la bande-annonce du film que nous avons ici affaire aux mêmes producteurs que ceux du très bon "Hobo with a shotgun" et que nous y retrouvons par ailleurs un certain Tyler Labine qui n’est autre que l’acteur incarnant le personnage de Dale dans l’excellent "Tucker et Dale fightent le mal", impossible de ne pas se pencher sur cette petite production qui sent bon la comédie fantastico-horrifique rafraîchissante.

Diffusé sur OCS et mis sur la plateforme Amazon Prime Video, le film "Cottage country" sorti en 2012 dans un grand anonymat se refait donc une peau neuve grâce à sa sélection dans le catalogue du service de vidéos à la demande créé par le géant Amazon. L’occasion en effet de redécouvrir ce petit film et de vous en proposer une rapide chronique sur notre site.



Je ne vais pas vous le cacher, la première chose qui m’a attiré vers ce long-métrage lors de notre navigation dans le catalogue d’Amazon Prime Video n’est pas le résumé (qui sent bon le déjà vu) mais bien l’affiche du film qui semble vouloir nous promettre là une bien sympathique comédie horrifique comme on en voit certes assez souvent mais dont l’on garde généralement un bon souvenir (sans pour autant que le film relève du chef d’oeuvre).

Avec ses airs de "Petits meurtres entre amis", "Cottage country" nous plonge donc dans le quotidien d’un jeune couple qui semble vouloir se mettre un peu au vert le temps d’un séjour dans la maison de famille situé au bord d’un lac. Deux amants qui veulent visiblement tous les deux passer à la vitesse supérieure dans leur relation, comme en attestent les dix premières minutes du film où notre chère Cammie, folle de joie, découvre dans les bagages de Todd la bague qu’il compte lui offrir durant ce séjour.
Très rapidement le climat est mis en place et nous comprenons aisément que le moindre accroc à ce séjour idyllique pourrait avoir des conséquences fâcheuses dans le coeur de nos deux amoureux, et surtout de notre chère Cammie...

Car oui, la jeune femme n’est pas du genre à laisser passer l’occasion de se faire passer la bague au doigt. Alors qu’elle nous est décrite comme une parfaite amante au début du film, gentille et servante, cette dernière va rapidement s’affirmer et s’afficher comme la tête pensante et décisionnaire du couple. Intransigeante, sûre d’elle et machiavélique, la jeune femme sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Hors de question de foutre sa vie en l’air pour le meurtre involontaire de son imbécile et beauf de beau-frère par son compagnon! Non, elle va prendre les choses en mains et investir le rôle de chef des opérations pour cacher toute trace de cet homicide.

A ses côtés, nous avons le bon gros nounours, Todd. Celui qui peinait à demander à son beau-frère de quitter les lieux pour les laisser tranquilles va suivre sans trop rechigner les directives de sa future femme. Gaffeur au possible, mal à l’aise dans ce contexte hors du commun et sujet à des visions qui le hantent sans cesse depuis cet évènement tragique, Todd est clairement l’élément instable que Cammie doit maîtriser s’ils veulent que le plan fonctionne... Un rôle qui va à merveille à l’acteur Tyler Labine qui nous gratifie de moments amusants, entre grimaces, scènes de panique et sensations de malaise à répétition ! Même si nous sommes loin de son rôle hilarant de Dale trois ans plus tôt, nous ne pouvons que souligner ses efforts pour nous amuser dans ce "Cottage country".

Ajoutez à ce petit couple pas comme les autres un beau-frère intrusif et bête à souhait avec sa petite amie totalement à la ramasse (mon dieu, une vraie plante verte...) et vous obtenez là les parfaits éléments perturbateurs pour cette comédie fantastique qui vont saborder le séjour romantique de nos deux tourtereaux.



Vous l’aurez compris, nous avons affaire là à un couple aux profils totalement différents qui nous fera passer un bon petit moment devant notre écran de télévision. Un casting idéal qui porte indéniablement le film sur ses épaules car malheureusement le scénario, lui, n’est clairement pas à la hauteur de la galerie de personnages...

Car même si le film a cette particularité de passer vite (nous ne voyons pas le temps passer devant ce long-métrage qui a semblé ne durer qu’1h15 à peine, ce qui n’est pourtant pas le cas), il faut bien avouer qu’il ennuie un peu dans sa dernière partie (comptez environ une bonne trentaine de minutes) qui va finalement être rapidement expédiée.
Et c’est bien là le principal (et peut-être unique) problème du film de Peter Wellington : le scénario manque d’audace, de prise de risques, de péripéties... Si bien que nous tombons rapidement dans la monotonie, dans le déjà-vu, une fois les premiers meurtres perpétrés. Grosse déception pour cette dernière partie de film dans laquelle nous aurions peut-être voulu voir des quiproquos, des situations improbables ou encore des échecs à répétition dans le plan de Cammie et Todd.

Un scénario trop simple, trop linéaire et pas assez approfondi : voilà bien le principal défaut du film. Un défaut pas si négligeable que cela car passés les quelques moments amusants du film et les deux-trois imprévus de notre couple qui perturbent quelque peu leurs plans, il ne reste plus grand grand chose à sauver de cette dernière partie qui aurait dû nous offrir là un dénouement bien plus inventif à la hauteur de la première heure du film. Dommage...



Au final, ce "Cottage country" est une honnête petite comédie fantastico-horrifique portée par un très bon casting mais malheureusement construite sur un scénario bâclé et trop commun dans sa dernière partie. En résulte toutefois un film plaisant à regarder... mais qui fait naître pas mal de regrets une fois le générique de fin défilant sur notre écran de télévision.


Teaser :










Du même réalisateur :