Nous sommes le Mar Déc 12, 2017 6:39 am

Heures au format UTC + 2 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cette femme-là [Guillaume Nicloux] -2003-
MessagePosté: Mar Mar 27, 2007 2:35 pm 
Hors ligne
Serial Insomaniak
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 08, 2005 9:23 am
Messages: 1164
Localisation: Ici ou ailleurs, l'enfer est tellement vaste...
Film Français
Titre: Cette femme-là
Année: 2003
Durée: 1h40
Réalisateur: Guillaume Nicloux
Scénario: Guillaume Nicloux
Acteurs: Josiane Balasko, Eric Caravaca, Aurélien Recoing, Frédéric Pierrot, Thierry Lhermitte.

Image

"- Et le suicide? Vous y pensez toujours?
- Non! Enfin si... Mais pas comme à une solution finale... C'est étrange, ça ne me fait plus peur, peut-être parce que je sais que ce n'est pas pour moi...
- On est toujours là pour quelqu'un à un moment donné, simple question d'opportunité...
- Je vous assure que je vais bien... J'aimerais juste dormir un peu mieux...
- Quand les insomnies ont-elles recommencées?
- Ca s'est fait en douceur, sur plusieurs semaines, c'est sans doute l'année bisextile qui veut ça... Mon fils est décédé dans la nuit du 29 février... Je suppose que j'y aurait droit tout les 4 ans..."


Voilà le premier dialogue, commençant sur du noir sur fond noir et poursuivi par des images de tous les lieux où se placeront la tension dramatique dans le reste du film, sauf que chaque lieu est vide dénué de tout décors humain... avant le titre presque trop simple "Cette femme-là" (en tout petit filigramme...)
Dès les première notes de violon le ton est donné: "on ne s'arrête (dans notre mémoire) qu'à des détails périfériques, des objets, des lieux et au final on oublie tout le reste..."
Balasko est employée par Nicloux à contre-emploi (comme il l'avait fait dans "Affaire privé" avec Lhermitte et comme Dupontel dans "Le Convoyeur" de Nicolas Boukhrief, ou encore Lavanant dans "mort un dimanche de pluie" de Joël Santini)

Balasko campe, de manière magistrale, une commissaire obsédé par une simple affaire de suicide ou les faux-semblant vont l'ammener à confondre des éléments de son enquête à son passé trouble... Le personnage principale dérivant, presque déviant, se substituant à une intrigue de la plus noire...

Simple efficace et d'une tension dramatique de tout instant, par la lourdeur du propos et de l'ambiance musicale qui fait peser, même dans les moments les plus doux, une impression poisseuse, nostalgique et fataliste...

Même la fin laisse planer une sorte d'arrière gout de mystère, même si tout le puzzle policier est élucidé... Un mystère sur ce qui se trame dans la tête de "Cette femme-là"....

10/10

_________________
Il y a eu: des éclairs, des voix et des tonnerres...
Et la grande Cité...
En trois fût déchiquetée.
Et les villes des Nations s'écroulèrent...
Et les îles s'enfuirent... Toutes!
Et la grande Babylone...
...Armaggedone...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cette femme-là [Guillaume Nicloux] -2003-
MessagePosté: Mer Avr 19, 2017 3:17 pm 
Hors ligne
Inconnu

Inscription: Mer Avr 19, 2017 3:12 pm
Messages: 10
Salutations! Très intéressant sujet, merci de vous en avez parlé
192.168.0.1


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
  
Traduction par phpBB-fr.com