RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3.5
(8 votes)
Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack, doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.



Depuis la trilogie du Seigneur des anneaux, la fantasy est plus que jamais à la mode, et donne l'opportunité de revisiter certains univers. Le succès du "Alice au pays des merveilles" de Tim Burton ayant quant à lui remis les contes classiques au goût du jour, "Le Magicien d'Oz", "Blanche-Neige", "Hansel et Gretel" sont ainsi revenus sur nos écrans, dans des oeuvres souvent moyennes mais marquées par un aspect épique clairement inspiré de l'oeuvre de Peter Jackson, jusqu'à n'en proposer qu'un décalque sans inspiration, comme "Blanche-Neige et le chasseur". Une influence que l'on retrouve dans cette nouvelle déclinaison de Jack et le haricot magique et Jack le tueur de géants.



C'est Bryan Singer, réalisateur d'Usual Suspects, des deux premiers "X-Men" ou de "Superman Returns", qui s'y colle, entouré pour l'occasion du jeune Nicholas Hoult ("Warm Bodies", "X-Men : le commencement") dans le rôle de Jack, d'Ewan McGregor (Trainspotting, la prélogie Star Wars), de Stanley Tucci ("Lovely Bones", "Hunger Games") et d'Eleanor Tomlinson, pour une histoire assez classique, où un jeune homme que rien ne prédestinait à un destin exceptionnel va devenir un héros, sauver tout le monde et séduire la princesse.



A vrai dire, il est assez compliqué de parler de ce Jack le chasseur de géants : le film ne comporte ni qualité véritable, ni défaut flagrant, il est tout simplement quelconque. Son histoire ne réserve aucune surprise, se contentant d'aligner les passages que l'on attend sans imagination, mais on en attendant pas moins d'une telle oeuvre. De même, en hésitant constamment entre action épique et conte pour enfants, livrant quelques passages spectaculaires et même assez effrayants mais en les contrebalançant par un humour à base de pets et de crottes de nez, Bryan Singer n'offre qu'un spectacle fade d'où les rares scènes mémorables se comptent sur les doigts d'une main.



On en arrive rapidement à se détacher complètement du sort des héros, le destin des acteurs principaux étant évident et les personnages secondaires étant totalement interchangeables (l'oncle de Jack disparaît d'ailleurs purement et simplement, sans aucune explication). Même les effets spéciaux, très réussis, laissent de marbre et les géants, au look mi-effrayant mi-grotesque, n'ont aucune présence. Un comble ! Un constat identique s'impose en ce qui concerne les acteurs évoqués plus haut : s'ils ne jouent pas mal, ils campent néanmoins des personnages totalement lisses.

J'attendais bien plus de ce film de Bryan Singer, qui ne m'a donc finalement laissé qu'un sentiment...de ne rien avoir vu de particulier. Un film comme on pourra en voir des dizaines, ni bon ni mauvais, mais tout simplement tristement anecdotique.