RDV SUR FACEBOOK



CONNEXION



Votre note: -
Moyenne: 3
(1 vote)
La disparition de plusieurs adolescentes inquiètent les forces de police, dont le lieutenant Marshall, chargé de l'enquête. Dans le même temps, un ancien juge utilise une jeune fille comme appât pour traquer les cyber-prédateurs sexuels. Quand cette dernière disparaît, il va prêter main forte au lieutenant Marshall et à son équipe afin de la retrouver. Cette alliance permet l'arrestation de Simon, un jeune homme attardé mental. Pour Rachel, profileuse, Simon aurait plusieurs personnalités et surtout, il aurait bénéficié de l'aide d'une personne extérieure pour commettre les kidnappings...



L'AVIS :

Pour son premier long-métrage, le réalisateur anglais David Raymond embarque du beau monde : Henry Cavill (Man of Steel, The Witcher), Ben Kingsley (Gandhi, La Liste de Schindler), Stanley Tucci (Lovely Bones, Hunger Games), Brendan Fletcher (Freddy contre Jason, Tideland) et la sublime Alexandra Daddario (Texas Chainsaw 3D, Baywatch) font partie du casting de Nomis, thriller réalisé en 2018 mais qui reste inédit dans les salles françaises et qui est aussi connu sous le titre de Night Hunter. Un casting de qualité pour un résultat malheureusement bancal, le film s'empêtrant les pieds dans des clichés vus et revus et dans des références à d'autres films bien connus du public, comme Peur Primale, Le Silence des Agneaux, Les Rivières Pourpres ou même Split par exemple.



Pourtant, la mise en scène fait le job et Nomis se regarde sans déplaisir mais le sentiment qu'on aurait pu avoir un meilleur suspense, un meilleur thriller, moins convenu et moins tiré par les cheveux ne cesse de nous assaillir durant la vision du film. Le manque de crédibilité de certaines situations ne peut que nous faire sourire : comment, par exemple, un ancien juge devenu vigilante (joué par Ben Kingsley) et pratiquant l'ablation des testicules sur les prédateurs sexuels qu'il piège avec l'aide de sa fille peut-il repartir libre de tout mouvement après son interpellation et la découverte par les enquêteurs de son activité illégale de justicier ? C'est juste hallucinant qu'en 2019, on laisse passer une telle aberration scénaristique. Un scénario qui part également dans un peu trop de directions différentes et qui se complique la vie inutilement, voulant mener le spectateur sur diverses pistes possibles mais qui, au final, finit par le perdre, tout en essayant de retomber sur ses jambes lors de la révélation finale qui n'a rien d'innovante puisque déjà vu précédemment mais qui explique très bien le titre original du film, Nomis, je vous laisse découvrir le pourquoi du comment évidemment.



Dans son rôle de flic un brin dépressif devant assumer son divorce et gérer la garde alternée de sa fille, Henry Cavill s'en sort plutôt bien et les scènes plus intimistes dans lesquelles il explique les difficultés de son travail à cette dernière jouent bien sur l'émotion. Dans les scènes d'action, l'acteur fait également du bon boulot. La belle Alexandra Daddario nous fait profiter de ses merveilleux yeux bleus et tente, avec difficulté, d'établir le profil psychologique de Simon (Brendan Fletcher), homme-enfant apeuré atteint de surdité et qui semble posséder plusieurs personnalité, le récent succès de Split n'étant à mon avis pas anodin dans la caractérisation de ce personnage. Le charme de l'actrice joue pour elle et elle semble assez à son aise dans ce rôle, tout comme Fletcher d'ailleurs, qui, s'il n'égale pas la prestation d'Edward Norton dans Peur Primale ou de James McAvoy dans Split, n'en livre pas moins une composition intéressante.



Dommage donc que ce joli monde n'ait pas bénéficié d'une histoire plus travaillée car David Raymond sait manier une caméra et nous propose des plans souvent travaillés, parfois efficaces, dont un final sur un lac gelé assez réussi. Mais l'ensemble se montre parfois trop décousu pour emporter notre adhésion totale, on a l'impression de passer du coq à l'âne à de nombreuses reprises, comme si le réalisateur-scénariste était lui même un peu perdu dans les méandres sombres de son scénario. Nomis malgré ses bonnes intentions, rate le coche sans toutefois être honteux. Les amateurs de thriller passeront tout de même un moment agréable devant leur écran mais oublieront assez rapidement le film de David Raymond ensuite...


Disponible en DVD et BR chez AB VIDEO






Du même réalisateur :