COUP DE PROJECTEUR : JUST PHILIPPOT

COUP DE PROJECTEUR : JUST PHILIPPOT

Nouveau rendez-vous hebdomadaire, nous vous proposons dans cette rubrique de parler chaque semaine d’un(e) cinéaste ou d’un(e) acteur/actrice qu’une partie de l’équipe (voire parfois même toute l’équipe) affectionne tout particulièrement à Horreur.com et que vous, amateurs de fantastique, vous connaissez (très) probablement mais qui échappe bien souvent au Grand Public malheureusement.

Vous ne verrez donc pas ici de Steven Spielberg, de John Carpenter, de Wes Craven et autres Sam Raimi et Peter Jackson. Nous parlerons de personnes bien moins médiatisées mais dont nous avons voulu parler le temps de quelques rapides lignes, sans vous faire une biographie ou une filmographie exhaustive, histoire de vous faire découvrir ou redécouvrir cet(te) artisan(e) du cinéma que nous aimons tant.

L’occasion de lui rendre un hommage par le biais de ce rapide article et de proposer quelques liens sur notre site par la même occasion pour (re)découvrir son univers…

AUJOURD’HUI : JUST PHILIPPOT

Aujourd’hui, c’est au tour du parisien Just Philippot de faire son entrée dans cette rubrique qui nous amène tranquillement jusque 2024 (en attendant un nouveau rendez-vous hebdomadaire ou mensuel qui viendra remplacer celle-ci…).

Encore assez discret auprès du Grand Public, ce réalisateur de 41 ans a déjà à son actif 4 courts métrages et 2 longs métrages.

Parmi ses 4 courts métrages, nous allons surtout en citer deux qui auront marqué un tournant dans son début de carrière plutôt prometteur. Tout d’abord le court métrage « Ses souffles » (2015) qui fut primé dans de nombreux festivals et notamment présélectionné aux César du Cinéma. Puis nous citerons « Acide » (2018) qui va de nouveau être remarqué dans de nombreux festivals et dirigera Just Philippot vers un milieu plus fantastique par la suite.

Et en 2020 boum ! Just Philippot nous propose son premier long-métrage intitulé « La nuée » qui passera par Cannes et sera plutôt bien reçu par la Presse.
Mais qui aurait cru que ce film allait recevoir le Prix du Public et le Prix de la Critique au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer en 2021 (une édition virtuelle en raison du Covid) ? Un bel exploit alors qu’il y avait cette année-là un concurrent de taille rappelons-le : le terrible et très attendu « Possessor » du fils Cronenberg !!! Bravo à lui !

Son second film paru en 2023 et intitulé « Acide » ne fera pas autant de vagues malgré d’assez bonnes critiques mais souhaitons à notre frenchy de revenir vite dans le fantastique, une fois la mini-série « Le mythomane du Bataclan » - sur laquelle il travaille pour HBO France - terminée.

LES LIENS QUI VONT BIEN :

Rendez-vous sur le compte-rendu de l’édition 2021 du festival de Gérardmer où se trouve la mini-critique de « La nuée » en cliquant sur le lien ci-dessous :
->ICI

COUP DE PROJECTEUR : JUST PHILIPPOT
David Maurice